L’étranger, Albert Camus